etat_ecole_2014 - page 5

PROJET
Préface
Initiée par Lionel Jospin en 1992, la parution annuelle des indicateurs de
L’état de l’École
répond à deux
objectifs. Il s’agit, d’une part, de rendre compte à la nation de l’état de son système éducatif et, d’autre part,
d’alimenter le débat public sur l’École de faits objectifs.
Cette 24
e
édition de
L’état de l’École,
qui représente maintenant un document de référence, permet de mesurer
les progrès réalisés par l’école française : la proportion de bacheliers dans une génération s’approche aujourd’hui
des 80 %. Elle permet également de mesurer nos carences : PISA 2012 a montré que le déterminisme social
pèse d’un poids beaucoup trop lourd sur la réussite scolaire dans notre pays.
L’investissement pour la jeunesse et donc la formation des enfants et des jeunes est une priorité de l’action
du président de la République et du gouvernement. La loi d’orientation et de programmation du 8 juillet 2013
fixe les grands objectifs de la refondation de l’École : élever le niveau de compétences, de connaissances
et de culture de tous les enfants, réduire les inégalités sociales et territoriales, réduire le décrochage scolaire.
Grâce à cet ensemble d’indicateurs, nous pouvons faire le point et suivre, année après année, les progrès
réalisés. Ces progrès reposent sur la mobilisation de tous les acteurs qui, je le sais, ne ménagent pas
leurs efforts et déploient leurs talents pour former ceux qui construiront l’avenir de notre pays.
Najat Vallaud-Belkacem
Ministre de l’Éducation nationale,
de l'Enseignement supérieur
et de la Recherche
Geneviève Fioraso
Secrétaire d'État
à l'Enseignement supérieur
et à la Recherche
1,2,3,4 6,7,8,9,10,11,12,13,14,15,...88
Powered by FlippingBook