Page 15 - 2014_ryhtmesScolaires_ExemplesEmploisTemps

Version HTML de base

EXEMPLES DE COMMUNES AYANT ÉLABORÉ UN PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL
n
EXEMPLE 8
Cette commune périurbaine de
25 000 habitants, comportant
des quartiers « sensibles »,
organise depuis longtemps une
offre périscolaire :
- ateliers du midi ;
- accueils « ludo-éducatifs » le
matin et le soir ;
- centre de loisirs du mercredi ;
- contrat local d’accompagnement
du temps scolaire pour les enfants
des écoles élémentaires.
Pour mettre en place la nouvelle
organisation du temps scolaire,
une concertation a été organisée
et quelques principes retenus :
- respecter les rythmes de l’enfant
en proposant une organisation
différente pour les écoles mater-
nelles et pour les écoles élémen-
taires ;
- préserver les temps de rencontre
parents-enseignants ;
- poursuivre les activités existantes.
• De nouveaux horaires, respec-
tueux des capacités d’apprentis-
sages et de la vie de famille
Ces principes ont conduit, notam-
ment, à adapter la durée de la
« pause déjeuner » à l’âge des
enfants et à aligner les horaires de
sortie des activités périscolaires
des écoles élémentaires avec les
horaires de fin de classe des écoles
maternelles, dans l’intérêt des fra-
tries et des familles.
- Pour les écoles maternelles, une
pauseméridienne de 2h30, l’orga-
nisation des activités périscolaires
pendant la pause méridienne et
une sortie des élèves à partir de
16h15 (possibilité de surveiller les
élèves jusqu’à16h30 si les parents
le demandent).
- Pour les élèves de moyenne sec-
tion et de grande section, des acti-
vités de détente et d’éveil après
le repas (13 h – 13 h 45) pour une
transition vers la reprise du temps
d’enseignement.
- Pour les écoles élémentaires, une
pause méridienne de 1h30, la fin
des enseignements à 15 h 15 et
des activités périscolaire de 15h15
à 16h15.
- Une pause surveillée de 16h15 à
16h30 qui permet aux enfants de
bénéficier de l’accueil « ludo-édu-
catif » et des activités du CLAS, qui
commencent à 16h30.
• Un projet éducatif territorial
orienté par des objectifs ambitieux
L’habitude du travail en partenariat
et la « culture du périscolaire » ont
permis de concevoir un programme
intégrant les temps d’activités
périscolaires et les dispositifs anté-
rieurs autour d’axes communs :
- favoriser l’égalité des chances ;