Page 51 - Installation du Conseil national de l

Version HTML de base

13 
Lycée professionnel Suzanne-Valadon, 75018 PARIS 18
ème
arr., académie de Paris
mél:
docoudert@orange.fr
Marie-helene.garde@ac-paris.fr
Sandrine.royer@ac-paris.fr
Site :
www.ac-paris.fr
« La maîtrise des compétences comportementales » apparaît en ces termes dans le
référentiel du nouveau baccalauréat professionnel Gestion-Administration. Faire
acquérir ces compétences à des élèves de Seconde qui méconnaissent les codes de
la communication (notamment) professionnelle, ne va pas de soi. Cette méthode est
une technique théâtrale basée sur des mises en situation et sur l’improvisation; les
élèves travaillent masqués, ce qui leur permet d’intégrer le fait qu’ils jouent un rôle. «
sous le masque tombe le masque ». Ainsi débarrassés de ce qui peut les gêner
(timidité, appartenance…) ils se rendent disponibles aux autres et aux
apprentissages. Monsieur Coudert intervient dans les classes et anime en présence
des enseignants ces séances de communication par le théâtre. Les professeurs ainsi
formés pourront alors reconduire en autonomie cette méthode d’apprentissage.
326
"Habiter la ville de CHICAGO" : un
environnement numérique pour l'apprentissage
Collège Beauregard, 17028 LA ROCHELLE, académie
de Poitiers
mél :
jean-philippe.verdu@ac-poitiers.fr
Site :
http://educacom.fr/chicago/
Notre projet concerne le développement d'un environnement numérique en ligne
pour l'apprentissage en géographie (habiter la ville) et en SVT (enquête policière).
Il propose une application pour la formation des élèves mais s'intéresse également
aux enjeux pédagogiques mis en œuvre dans une démarche bi-disciplinaire
(stratégie, scénarios ludique et pédagogique, contenus, aides, interface) et à
l'évaluation du dispositif pour les apprentissages des élèves.
Notre objectif premier a été de nous interroger sur une mise en situation réelle
d’apprentissage des élèves qui permette d’une part l’acquisition de connaissances
disciplinaires et le développement de compétences face à une situation-problème à
résoudre et qui favorise d’autre part la motivation des élèves.
Notre choix s’est alors porté sur la conception puis sur la réalisation d’un
environnement numérique pour l’apprentissage que nous avons voulu
pluridisciplinaire (géographie et SVT), pluri-niveaux (sixième et troisième) et, autant
que faire se peut, ludique en combinant contenus, visualisation et interactivité.
Nous avons également souhaité que les élèves puissent mettre en œuvre, pour
répondre aux consignes, une démarche d’investigation (problématisation,
hypothèses, protocoles, argumentation, mobilisation) qui demande créativité et
autonomie.
Enfin nous avons aussi souhaité porter un regard critique sur l’intérêt d’un tel
environnement d’apprentissage pour l’élève tant sur ses acquisitions de savoirs
divers que sur le dispositif de formation lui-même (cette phase d’évaluation qui a
débuté doit être soumise à d’autres enseignants).