Page 43 - Installation du Conseil national de l

Version HTML de base

parents sont placés au premier plan, aux côtés des personnels du collège, dans une
dynamique de soutien à leur enfant. Les partenaires du quartier deviennent des
appuis et des relais dans une continuité éducative commune et partagée. Nous
avons fait un triple pari pour atteindre nos objectifs et redonner à chaque élève
confiance en l’école, en l’adulte et en soi.
285
Accrocher les décrocheurs
Collège Jean-Renoir, 18000 BOURGES, académie d’Orléans-
Tours
mél :
payen.alain04@gmail.com
site :
www.collègejeanrenoirbourges.fr
Le Collège Jean-Renoir est le seul établissement de
l'académie qui a crée une structure dite « La Parenthèse » qui
accueille en permanence 8 à 12 jeunes de 14 à 16 ans en décrochage. Cette
structure leur propose un Parcours Individualisé de Formation intégralement
personnalisé.
Les objectifs de la structure sont de conduire le jeune à intégrer une structure de
formation générale ou professionnelle ; mettre en œuvre un processus de
réadaptation sociale et/ou de soin ; analyser et formaliser son expérience afin de la
partager avec d'autres acteurs en relation avec ce type de jeunes.
A chaque élève concerné est proposé un parcours "cousu main" associant, les
parents, des professeurs, des acteurs sociaux, médicaux, artistes, entreprises,
mission locale, etc. Ce projet s'inscrit aussi dans le cadre d'un partenariat avec la
Fondation de France et sous l'égide de l'Unesco (en tant qu'École Associée de
l’UNESCO). Ce dispositif permet actuellement à 9 élèves d'être pris en charge avec
des résultats mesurables.
503
Action Passerelle : accueil des moins de 3 ans
Circonscription 1
er
degré IEN Chateauroux, 36000
CHÂTEAUROUX, académie d’Orléans-Tours
mél:
alain.barrault@ac-orleans-tours.fr
site:
http://groupes-premier-degre-36.tice.ac-orleans-
tours.fr/eva/spip.php?rubrique1
Dispositif d'accueil des parents et enfants de deux ans en vue
de faciliter l'intégration à l'école maternelle, en partenariat avec un groupe de
professionnels de la petite enfance, et avec l'aval de la CAF, de la municipalité, de la
communauté d'agglomération, du Conseil Général et de l'éducation nationale.
Les réflexions portent essentiellement sur les conditions de la toute-première
scolarisation de très jeunes élèves souvent en situation de fragilité. L'idée d'initier les
actions dans un lieu neutre (lieu d'accueil externalisé de la halte-garderie) a permis
de rapprocher les compétences et expériences de professionnels de la petite
enfance (auxiliaire de puériculture et enseignante en particulier). Mais le projet est
fondé avant tout sur la progressivité des temps de scolarisation. L'intégration, et, à
terme, la scolarisation à temps plein de ces jeunes élèves, s'effectue en fonction de
critères définis conjointement par les professionnels de la petite enfance et
l'enseignante référente du projet.